1

Comment se rendre au Trini ?

  • À pied : se rendre au 24 rue d’Enghien, entrée par la grande porte cochère (code 6B48) puis 2e cour à gauche (au niveau des plantes)

  • À vélib’ : stations au 1 rue d’Hauteville, au 52 rue d’Enghien, au 5 rue des Petites Écuries, 57 rue du Château d’eau, ou 7 rue de Metz
  • En bus : lignes 20, 39 ou 48 station “Poissonnière – Bonne Nouvelle”
  • En RER ou métro :    Bonne-Nouvelle &  Strasbourg Saint-Denis
2

Trouver l’entrée du studio

Pour nos nouveaux élèves : l’entrée se fait par la grande porte cochère au 24 rue d’Enghien (code 6B48). Premier porche à traverser, continuer tout droit dans la première cour, traverser le 2e porche pour arriver dans la 2e cours : le Trini se trouve à votre gauche, suivez les plantes !

3

L’espace de pratique

Notre salle est épurée, chaleureuse et calme; des qualités essentielles afin de vous accueillir pour un moment de déconnexion, d’apaisement authentique, et de joie. En restant à échelle humaine, nos 100 m2 permettent d’accueillir 24 pratiquants confortablement, dans une ambiance décontractée et conviviale.

Par touches, l’art s’intègre subtilement au studio Trini Yoga. Rien d’ostentatoire, des éléments discrets qui font le charme du lieu. Yoga et créativité vont de paire. L’art a ainsi toute sa place dans un lieu de yoga.

Dans ces espace détendu et lumineux où le blanc règne en maître, le plancher a été poncé à la main afin de masser la voûte plantaire et éviter les chutes.
Regardez les 3 premières minutes de cette jolie vidéo pour découvrir le studio en action ! (en bas de page)

Loading...

Équipement à votre disposition

tapis de yoga haute qualitéLe studio dispose de douches séparées pour les femmes et les hommes. Des serviettes sont mises à votre disposition pour 2€. Des tapis, briques, sangles, et couvertures sont également en “libre-service”. Pour les membres, nous conseillons vivement de venir avec votre propre tapis. Les pratiquants très réguliers peuvent aussi laisser leur tapis au studio.

4

L’ADN du studio et l’interview d’Olivier son Directeur

Quand Olivier Galfione ouvre son studio Trini Yoga au 24 rue d’Enghien en 2007, il veut créer un espace privilégié. Pas de privilèges au sens élitiste du terme. Plutôt un espace de pratique atypique dans Paris qui serait accessible au plus grand nombre. La pratique du yoga a toujours été un atout évident pour Olivier dans son métier de comédien. Ce centre de yoga témoigne de son envie de partager la pratique du ashtanga yoga d’abord, puis depuis peu d’autres styles de yoga comme le vinyasa yoga, le hatha et le yin yoga. Convivialité, qualité d’enseignement et touche artistique font de ce lieu une véritable référence dans ce milieu du yoga et du bien-être parisien de plus en plus difficile à décrypter.

Nos choix

Nous sommes ancrés dans un quartier mixte et vivant où des personnalités variées aiment à se retrouver faisant du studio plus qu’un lieu d’enseignement, un lieu de vie, au centre de Paris. Nous nous opposons à la facilité d’un yoga “prêt à consommer” ou à un enseignement strict de la culture ancestrale indienne non adapté à la vie occidentale. Forts de leur expérience, nos professeurs ashtangi ont su préserver le coeur et l’essence pure de cet art/discipline tout en l’adaptant à notre mode de vie.

Nous considérons aussi le yoga comme un outil du quotidien dont la finesse et la rigueur permettent de se libérer de nos soucis contemporains : stress, anxiété, insomnie, manque d’inspiration, manque d’effort physique, mal de dos… Notre équipe a sculpté différents types de classes afin que les débutants commencent avec les bonnes bases sans se soucier de leur niveau, que les plus expérimentés puissent découvrir de nouvelles postures et perfectionnent leur pratique, et que tous puissent tirer les bénéfices de cette pratique si riche et subtile.

Le sens de l’accueil

Olivier : “La tendance est devenue évidente : le yoga prend de l’ampleur à Paris. C’est une tendance qui me ravit. Trini Yoga est pour moi depuis le départ un lieu où je souhaite que les gens se sentent simplement bien. Pas question de faux-semblants pour faire zen. J’ai toujours voulu cet endroit comme un havre authentique où n’importe quel néophyte se sente à l’aise.” confie Olivier. Quand on entre au studio Trini Yoga, on a presque l’impression qu’Olivier nous reçoit dans sa maison de campagne. Boiseries blanches, de grandes fenêtres sur une cour lumineuse.

Atmosphère décontractée, mais quid de l’enseignement ?

Je suis également conscient du fait que l’offre de cours qui émerge à Paris propose des choses plus ou moins pertinentes. Mon principal souci a toujours été de m’entourer d’enseignants compétents, pédagogues et généreux. Je veux que Trini Yoga reste un lieu de référence dans la transmission du yoga. Les gens qui viennent à nous nous connaissent pour la qualité de nos cours. Les gens qui reviennent le font parce qu’ils veulent renouveler cette expérience unique de décontraction et de rigueur. Authenticité et créativité sont les maîtres mots.

Et l’art dans tout ça ?

Par touches, l’art s’intègre subtilement au studio Trini Yoga. Rien d’ostentatoire, des éléments discrets qui font le charme du lieu. Olivier est un fan d’art mais ce n’est pas que ça. Yoga et créativité vont de paire. L’art a ainsi toute sa place dans un lieu de yoga. “Le yoga est le processus par lequel toutes les parties dissonantes qui nous constituent finissent par se mettre au diapason. De cette harmonie nait un sentiment de cohésion. On entrevoit mieux qui on est et on clarifie aussi notre rapport à autrui. On pourrait presque parler d’être yoga plutôt que de faire du yoga. Cet état de yoga nous rend plus sensible au sens que l’on donne à nos actions et à notre vie en général. Il y a des maîtres de yoga qui définissent la réalisation de soi comme étant le fait de parachever sa vie comme une oeuvre d’art“.

La Trini touch’

L’un de mes collaborateurs a inventé cette expression : la – Trini touch-. C’est devenu notre expression fétiche dès qu’on parle d’une caractéristique bien singulière nous concernant.” conclut Olivier. Comment définir la Trini touch ? Le yoga tout en convivialité, authenticité et sensibilité.

Un nouveau regard sur le studio TriniYoga par Céline Broeck

” Merci à Céline qui a eu l’idée et réalisé cette vidéo, à Olivier qui a accepté que l’on tourne à Trini yoga, son beau studio du 10e, à Pamela qui nous a accueillies à bras ouverts – comme elle le fait toujours d’ailleurs – dans sa boutique Yogaconcept, à Simona qui m’a fait l’amitié de discuter de sa marque Yog-in avec Thierry autour d’un café et à tous les élèves de yoga qui ont pratiqué avec diligence et bonne humeur lors du tournage – comme ils le font toujours d’ailleurs. Ouaouh, la mise en place de ce tournage m’a rappelé à quel point j’ai de la chance d’être si bien entourée. Namaste à tous. ” – Laurence Gay